Sondage MNH/Odoxa : Les personnels hospitaliers souffrent et sont en colère

Le baromètre « Carnet de santé » a fait peau neuve en 2018 en mesurant, pour la première fois en France et de façon approfondie, l’état de santé des Français mais aussi et surtout des personnels hospitaliers, qu’il s’agisse de leur santé physique ou de leur santé morale voire mentale en investiguant leur état de satisfaction et de stress au travail.

Ces mesures sont, évidemment, particulièrement dans le contexte social lourd de ces dernières semaines.

Vous trouverez ci-dessous les principaux enseignements de l’étude et ci-joints les résultats détaillés du « Carnet de santé des Français et des personnels hospitaliers » réalisé pour la Mutuelle Nationale des Hospitaliers (MNH) par Odoxa et publié en partenariat avec Le Figaro santé et France Info.

 

MENTION OBLIGATOIRESondage « Carnet de santé des Français et des personnels hospitaliers » réalisé par Odoxa pour laMutuel le Nationale des Hospitaliers (MNH), Le Figaro santé et France Info.

 

Les personnels hospitaliers souffrent et sont en colère

1) Santé physique des Français et des personnels hospitaliers : 5 mois d’hiver permettent aux grippes et gastroentérites de « jouer les prolongations »… et, comme toujours, les personnels hospitaliers sont encore plus durement touchés que le grand public (34% contre 20%).

2) Santé morale/mentale des personnels hospitaliers : plus malades, ils sont aussi moins satisfaits au travail que la moyenne des Français (-15 pts) et, visiblement, très en colère, ils soutiennent massivement (87%) les mobilisations sociales comme celle du 22 mars dernier s’opposant à la réforme du service public. Attention donc au risque de convergence avec les autres mouvements en cours, comme celui de la SNCF par exemple…

3) Les personnels hospitaliers confirment les observations du Baromètre Santé 360 pointant une nette dégradation perçue de la qualité de nos soins (notamment sur le parcours de soin).

4) Or, si le développement de la e-santé est perçue par la plupart des acteurs comme un facteur pouvant enrayer cette dégradation, les personnels hospitaliers, eux, se montrent nettement moins convaincus : certes ils pensent que la e-santé aura des vertus pour les patients mais ils estiment aussi que le digital leur fait plus « perdre » que « gagner » du temps…

Téléchargez l’étude complèteCarnet de sante des Français et des personnels hospitaliers Odoxa MNH du 9 avril 2018

© Jérôme Aubé – COROMANDEL RP | 06 29 82 76 55

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *